19/11/2007

marche pour l'unité de la Belgique

35.000 manifestants pour l'unité de la Belgique

SOCIéTé dim 18 nov

 

Au moins 35.000 personnes selon la police ont manifesté dimanche à Bruxelles pour l'unité du pays, où la crise politique sans précédent a levé le tabou d'un éventuel éclatement entre francophones et néerlandophones.

"Pour l'unité", pouvait-on lire dans les trois langues du pays (français, néerlandais et allemand) sur la banderole déployée en tête du cortège, qui s'est ébranlé vers 11H00 heure locale (10H00 GMT) dans le centre-ville près de la Gare du Nord de Bruxelles et est parvenu vers 13H00 dans le quartier européen, au parc du Cinquantenaire, où une fête "à la Belge", avec bière, frites et concerts, attendait les manifestants.

Une majorité de francophones... 

Au moins 35.000 personnes, majoritairement des francophones, ont défilé dans les rues de la ville, a annoncé la police, mais le chiffre définitif pourrait encore grossir, des retardataires n'ayant pas encore été comptabilisés.

Aucun chiffre n'était disponible du côté des organisateurs. "Mon pari est gagné, la foule est là, y'a des Flamands, y'a des Wallons et y'a une très belle ambiance, sous le soleil", a simplement commenté Marie-Claire Houard, à l'initiative de cet événement.

140.000 signatures pour la pétition

Cette Liégeoise est également à l'origine d'une pétition pour l'unité de la Belgique qui avait recueilli dimanche quelque 140.000 signatures et qu'elle est allée remettre symboliquement à la fin de la manifestation au président du Sénat Armand De Decker.

"Je suis juste une citoyenne qui a essayé d'agir un tout petit peu", a-t-elle déclaré à la fin du défilé, ovationnée par la foule. Appelant les politiques à "arrêter de jouer dans leur bac à sable", Mme Houard a également regretté que "beaucoup trop d'idées reçues circulent dans la presse qui disent que les Wallons sont tous des feignants, et que les Flamands sont tous des extrémistes".

Enormément de drapeaux belges...

Pendant le défilé, une marée de drapeaux belges étaient brandis dans la foule de tous âges, où se trouvaient aussi des Flamands.

"Je veux montrer que les Flamands sont solidaires de tous les Belges, on est wallon ou flamand mais on est avant-tout belge", a expliqué l'un d'eux, Rudy van Nespen, un habitant d'Anvers. "Je ne pense pas que la Belgique va éclater car vous voyez que ce rassemblement donne un signal, les gens ne veulent pas que la Belgique éclate", a-t-il dit.

Aux cris de "Belgique, Belgique !", ou de "Vive le roi !", beaucoup de participants arboraient sur leurs manteaux des badges "Touche pas à ma Belgique" ou des autocollants "I want you for Belgium", détournant le célèbre slogan "I want you for the U.S. Army" utilisé par les Etats-Unis pour leur recrutement militaire pendant la Première guerre mondiale.

Au moins 25.000 personnes ont défilé pour l'unité de la Belgique

source RTL info

 
 
 

 

 

 


 


 


 

09:38 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.