25/09/2008

RAVENSBRÜCK ( Allemagne ) - Conférence de Mme GILBERTE TILLY, survivante de ce sinistre camp de concentration

"Ceux qui oublient le passé sont condamnés à le revivre ..." 

C'est par ces mots qu'a commencé et s'est terminée la conférence de Madame Gilberte TILLY, donnée ce mercredi 24 septembre 2008, dans le salon de la Reine de l'hôtel de ville de Tournai.

Organisée par le "Relais de la Mémoire" et la "Confédération Nationale des Prisonniers politiques", cette manifestation nous a permis de recueillir le témoignage, ô combien précieux, d'une des rares survivantes du camp de Ravensbrück.

Avec une simplicité désarmante, ... comme si tout cela lui était naturel, Madame Tilly nous expliqua comment, à 15 ans, elle entra en résistance et comment à 18 ans, elle fut condamnée à mort par un conseil de guerre allemand de la Luftwaffe pour faits d'espionnage. A l'âge où bien des jeunes gens et jeunes filles ont d'autres choses en tête, Mademoiselle Tilly à l'époque ne vit que la nécessité d'entamer son combat pour la liberté, pour la démocratie et pour son pays.

Sa déportation, ses souffrances et celles de toutes ses compagnes de captivité, les humiliations subies, l'horreur quotidienne, la mort, elle en témoigna avec des mots simples et véritables ,  irréfutable démenti à tous les négationnistes.

Elle fut, et reste, en première ligne pour témoigner à la fois, de la grandeur et de la noirceur de l'âme humaine ; et malgré cela, pas de haine, pas de désir de vengeance ; finalement, "On les a eus !", c'est tout, ça suffit. Sa légion d'Honneur à titre militaire ? Son réseau, le "Groupe G" travaillait avec des résistants français, c'est tout ...

Un idéal forgé dans le bronze, une force de caractère et une volonté sans faille, un courage incroyable mais aussi une simplicité et une humilité sans égal : voilà Madame Tilly, une Grande Dame, impressionnant l'auditoire qui lui fit, debout, une longue et chaleureuse ovation.

Retenons sa leçon ! N'oublions pas le passé ! Soyons vigilants pour l'avenir !

Jean-Philippe Pochart

a-DSC00166

Le drapeau du "Relais de la Mémoire" et la conférence de Mme TILLY sur Ravensbrück : tout un symbôle.

a- DSC00170

Mr l'Echevin Philippe ROBERT souhaite la bienvenue au très nombreux public 

- DSC00173

Pendant la présentation du film sur la visite de camps de concentration, projeté avant la conférence - De droite à gauche : Mme TILLY, Mr l'Echevin ROBERT, Mr le Consul de France

- DSC00171

 Au 1er rang, de gauche à droite : Mrs JC Quevauvillers, Ph Hespel, A. Disy, Mme M.Winberg et Mr Wilmotte, époux de Mme Tilly   - 2° rang : José VANHULLE, Président du "Relais de la Mémoire"

- DSC00188

L'assistance nombreuse et très attentive pendant la projection du film.

a- DSC00191

Mr l'Echevin Philippe ROBERT présente la conférencière Madame Gilberte TILLY

a- DSC00192

Notre talentueuse conférencière Mme TILLY, narrant les horreurs subies lors de son passage au camp de Ravensbrück

DSC00174

Pendant la conférence

- DSC00176

- DSC00179

- DSC00180

Photos : Jacques De Ceuninck - La Lorgnette

Information  : RAVENSBRÜCK est un village allemand, situé à 80 km au nord de Berlin sur les bords du Schwedtsee, près de la ville de Fürstenberg dans une zone avec des dunes et assez marécageuse. Le régime nazi y fit construire un camp de concentration pour femmes à partir de fin 1938, principalement par des détenus du camp de concentration de Sachsenhausen. Les premières femmes arrivèrent au début de 1939 du camp de Lichtenburg. Entre 1939 et 1945, 132.000 femmes et enfants y furent enfermées. Des dizaines de milliers y moururent de faim, assassinées ou victimes d'expérimentations médicales. Peu de temps avant mai 1945, grâce à l'aide de la Croix-rouge suédoise et danoise, plus de 7000 femmes furent transférées en Suède et Suisse. Le camp fut libéré par l'Armée russe le 30 avril 1945 qui y retrouva environ 3000 femmes malades, abandonnées sur place. Les autres étaient parties dans des "marches à la mort", beaucoup n'y résistant pas et  étant immédiatement abattues au bord des routes.


 cliquez sur le lien ci-dessous pour un reportage sur les camps de la mort

 http://images.google.be/imgres?imgurl=http://www.jewishge...

14:22 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Très émouvant de voir cette Dame "d'honneur"
Pourquoi des images en noir et blanc et un peu floue pour certaine
Il aurait été agréable de voir quelques photos de sa conférence, mais beau reportage.

Écrit par : alaingeorges URBAIN | 25/09/2008

Répondre à ce commentaire

Cher ami wallon de France,
Oui ! vos propos sont très justes : "Très émouvant de voir cette Dame d'honneur".
Quant à l'utilisation du "noir et blanc" pour certaines des photos avec utilisation très minime du "flou", je ne vous fournirai pas ici une longue explication ; ce n'est pas l'endroit d'un débat. Mais, sachez que l'utilisation du "noir et blanc" en photographie, ici additionné d'un zeste de "flou", recrée une atmosphère de tension, d'attention soutenue, de tristesse sous-jacente et difficilement contenue que tous, hommes et femmes, nous avons ressentie pendant deux heures. Quant à l'absence de "quelques photos de sa conférence", propos que vous utilisez dans votre commentaire, je n'en vois pas l'utilité. Notre très remarquable conférencière, Madame Tilly, l'a compris depuis longtemps : son long récit a eu beaucoup plus d'impact sur l'assemblée que ces images morbides, cruelles de tas de cadavres nus et squelettiques dont nous sommes encore abreuvés depuis des decennies. Je le crie bien haut : "Merci ! Merci ! chère Madame Tilly !"
Ah ! si vous aviez pu être avec nous, cher ami !

Écrit par : J.DCK | 25/09/2008

Répondre à ce commentaire

Madame Tilly Bonjour,
Pouvez vous me dire si je peux contacter Mme Tilly. Dans un document dont j'ai pris connaissance il y a peu,parlant de la déportation de ma Mère à Ravensbruck,j'ai appris qu'elle était là bas à la même période que Mme Tilly.
Remerciements.

Écrit par : stormacq jp | 09/05/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J aimerais savoir si il est possible de contacter Mme Tilly? merci

Écrit par : renaut | 04/02/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour .ma grand mere est decedèe le 17 mars 1945 au camp de ravensbruck je voudrai savoir si mme tilly aurai pu la connaitre ? et si dans c'est memoire elle a plus d'informations que nous ?ma grand mere s'apellait : andrèe targat .merci cordialement .

Écrit par : didier | 15/12/2012

Répondre à ce commentaire

Cher Monsieur,
Je dois, hélas, vous apprendre que Madame Gilberte TILLY est DCD à l'âge de 87 ans le 25 août 2012. Je pense que vous pourriez contacter son mari Alphonse Wilmotte - adresse : wilty@bipweb.be Il épaulait beaucoup son épouse dans les recherches en question. C'est une adresse e-mail encore valable au moment du DC. Il habite à Ramegnies-Chin (entité de Tournai). Peut-être pourra t-il vous aider. Vous pouvez aussi voir côté : http://warvictims.fgov.be/doc/archidoc/archidoc_5_fr.pdf Je vous souhaite bonne chance dans cette recherche qui vous concerne très profondément.
Bien cordialement -- J. De Ceuninck "Régionale Tournai Société Royale philanthropique Médaillés et Décorés de Belgique"

Écrit par : jacques DE CEUNINCK | 17/12/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.