11/11/2009

Lettre de Mr Debelle en ce 11 novembre 2009

Monsieur,

En ma qualité de membre nouvellement affilié, je tiens à vous faire partager mon regret de ne pas voir pu participer à la dernière assemblée générale.

Je suis actuellement sur New York et clôture par la présentation d'un rapport final au Conseil de Sécurité des Nations Unies un engagement de 10 mois au service de la paix. En effet, j’ai été choisi début 2009 pour intégrer le Groupe des experts des Nations Unies pour la RD Congo (lettre de désignation par le Secrétaire Général en hyperlien ci-dessous).

Ce Groupe, composé de cinq personnes a eu pour objectif de veiller au respect de la Résolution 1857 des Nations Unies et plus particulièrement d’identifier les personnes, organisations, entités ou états en contravention avec cette Résolution. De manière plus particulière notre travail fut d’identifier les mécanismes et les acteurs qui soutiennent les groupes armés illégaux toujours actifs dans l’Est de la RD Congo.

Je ne vous apprendrai pas que ce pays aura traversé depuis 1996 un cycle de violence sans nom, il laissera pour longtemps encore des stigmates bien profonds au sein de la société congolaise. Une fois encore la population civile, marginalisée par la voix des armes et par des légions de prédateurs en aura été la principale victime.

Malgré une présence renforcée de la communauté internationale dont celle de la MONUC, force de maintien de la paix des Nations Unies dans son déploiement le plus important (17.000 casques bleus), la situation sécuritaire dans l’Est de la RD Congo reste extrêmement préoccupante,  les violations des droits humains fondamentaux font hélas toujours partie du quotidien.

J’aurai donc durant cette année 2009 porté les couleurs de notre Pays dans le cadre d’une dynamique internationale visant à contribuer à la restauration de la paix dans une région fragilisée par une succession d’élans de violence.

Notre rapport étant un document public, je ne manquerai pas de vous en transmettre copie dès parution mi-décembre, il contribuera à illustrer l’engagement d’un membre du SRPMDB au profit de la paix. Paix que nous jouissons au quotidien mais dont hélas notre société semble vouloir oublier non seulement le confort qu’elle procure mais également le prix qui fut payé pour la recouvrer ou plus simplement pour la garantir.

Cet engagement, je le poursuis sans relâche depuis 1991 ; j'ai ainsi pu percevoir concrètement, du plus près possible, toute l'horreur des conflits armés, des guerres civiles, du terrorisme et autres trafics condamnables, cause ou conséquence quand ils ne sont pas cause et conséquence de situations injustes ou d'insupportables atteintes aux droits et à la vie des personnes.

Vous comprendrez que je n'en apprécie que plus profondément la paix et toute action qui vise ou contribue à la restaurer.

Bien à vous

Raymond Debelle

 

http://daccess-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/N09/239/17/PDF...

11:48 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Salutations fraternelles à Raymond Debelle. Je viens de lire avec un grand intérêt le courrier de Monsieur Debelle. Raymond est un frère d'arme avec qui j'ai pu travailler pour la paix en RDC. Nous étions ensemble à Kinshasa durant la conférence nationale en 1992 et encore l'année dernière,durant l'été 2008 dans les Kivus, à Bukavu. Je suis fier du parcours qui est le tien, Raymond. Avec toute mon amitié.
Manuel Duchesne membre de la provinciale Brabant.

Écrit par : Duchesne | 15/11/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.