13/12/2009

Les 100 ans du service militaire obligatoire

Léopold II, au vu de l'évolution des tensions internationales était soucieux  de rendre la Belgique moins vulnérable : il obtient la construction des fortifications de Liège, Namur et Anvers, et la réforme du service militaire qu'il signe quelques jours avant sa mort en 1909. Auparavant, le recrutement de l'armée belge se faisait sur le volontariat et le tirage au sort avec possibilité de se faire remplacer (moyennant une somme d'argent). Ce système est aboli en 1909 et remplacé par le service d'un fils par famille.

La Belgique célèbre donc ce 14 décembre 2009  le centenaire de l'introduction du service militaire obligatoire, en vertu d'une loi signée le 14 décembre 1909 par le roi Léopold II, trois jours avant sa mort. Une obligation qui a vu des millions de miliciens servir, pour des durées souvent fluctuantes, sous les drapeaux jusqu'à sa suspension, en mars 1995, lors de la professionnalisation des forces armées.
 
C'est cette loi qui a permis à l'armée belge de compter quelque 255.000 hommes le 4 août 1914, au début de la Première Guerre mondiale. A ce moment, la durée du service "personnel" variait entre 15 mois pour l'infanterie et 24 mois pour la cavalerie et l'artillerie à cheval pour "un fils par famille". Sous l'ancien régime les armées étaient composées de "professionnels", enrolés par les fameux sergents recruteurs. La révolution française amena la conscription ; jusqu'en 1909 en Belgique, le service militaire était fondé sur un tirage au sort ( avec possibilité de payer un remplaçant...) , hérité à l'indépendance de 1830, des occupations française et hollandaise.

 

 

 

 

 

 

la caserne du petit château où passèrent des générations de miliciens...

P9227813.jpg image by babaorum

 

Le Roi Léopold II qui signa la loi sur le service militaire obligatoire trois jours avant sa mort...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11:56 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.