25/01/2011

AU REVOIR, CHER PRESIDENT

Scan1.BMP.jpg

NOTRE PRESIDENT NATIONAL

GERMAIN COELEMBIER

 VIENT DE DECEDER.

SES FUNERAILLES AURONT LIEU

LE SAMEDI 29 JANVIER 2011  A  10 H. 

A KORTRIJK - COURTRAI,  AU "VRIJZINNIG CENTRUM

DE MOZAIËK", OVERLEIESTRAAT, 15 A.

__________________________________________________________________________

HOMMAGE 

DSC02865.jpg

"Nous venons de perdre un très grand homme.

Germain COELEMBIER, notre président national de la "Société Royale Philanthropique des Médaillés et Décorés de Belgique", était connu pour son franc-parler quand il s'agissait de défendre une Belgique UNIE et de rappeler son indéfectible loyauté au ROI.

Lors de sa prise de fonction comme Président, il a su rassembler tous les membres, qu'ils soient du Nord ou du Sud, et était présent à chaque assemblée statutaire.

Respectons le travail qu'il a accompli ; il nous a laissé en héritage, une société en plein épanouissement ; nous nous devons de suivre le chemin qu'il nous a tracé.

Il était conscient de son état de santé mais jamais, au cours de nos réunions, il n'a laissé paraître le moindre signe d'abattement alors qu'il savait pourtant que ce mal gagnait de plus en plus de terrain.

D'une lucidité qui force l'admiration, il s'est battu jusqu'au bout. Des combats, il en a menés dans sa vie mais, devant cette maladie, il luttait à armes inégales.

Pensant aux paroles de clôture de son discours, en novembre dernier, où il mettait en exergue les problèmes que connaît notre pays et l'irresponsabilité de certains dirigeants, il terminait en disant haut et fort : "La Belgique divisée, ce sera sans moi !".

Monsieur le Président, nous défendrons vos idées et nous disons, à notre tour, "La Belgique divisée, ce sera sans nous !".

Et une dernière fois, "Au revoir Germain !"

Adieu, Monsieur le Président !

(s)   Christian Masy

Président de la Régionale du Tournaisis  de la Société Royale Philanthropique des Médaillés et Décorés de Belgique.

___________________________________________________________________

IN  MEMORIAM

L'urne contenant les cendres du défunt, une garde d'honneur et d'amitié, une multitude de couronnes et bouquets, plus de trente drapeaux, portés très dignement et représentant notamment les régionales belges des Médaillés et Décorés et les groupes patriotiques amis. C'était la grande famille des porte-drapeaux.

Après la cérémonie et la présentation des condoléances à Madame Coelembier et à sa chère famille, la très nombreuse assistance silencieuse, triste, émue se retire, ... baignant dans quelques nostalgiques "Moonlight Serenade" et autres morceaux  de Glenn Miller, chef d'orchestre américain des années 40-45, adoré par notre Président défunt.

Quelle belle amitié ! Tous ces Belges présents se connaissent, se saluent, s'embrassent en partageant avec la même émotion, le souvenir d'un GRAND MONSIEUR, RASSEMBLEUR D'AMIS, PASSEUR D'AMITIE.

De Kortrijk à Ieper, de Oostende à Namur, de Bruxelles à Hasselt, sans oublier nos amis d'Amiens, chacuns et chacunes vont vers les uns et les autres ; c'est triste, émouvant et chaleureux à l'image de notre cher Germain, ... à l'image de la Belgique d'aujourd'hui ... avec l'espoir que la Belgique de demain restera fraternelle et solidaire.

( s )  J.M.  Delmotte 

Adieux d'un grand Président, avant tout, époux, grand-père etc. aimant et chéri de tous.

Nous avons voulu préserver, par un résumé seulement, l'intimité de la première partie de ce dernier message de Germain, écrit quelques jours avant son grand départ. Il s'adresse à son épouse "Nadia" qu'il ne peut aider au travers des moments difficiles qu'elle traverse - Cela, c'est le bien le grand coeur de notre Président !, à "Anuscha et Patrick", à "Pieter et Elisa", à "Lindsey" - il ajoute aussitôt : " mon petit ange que je ne verrai pas grandir. C'est pour moi une immense peine, mais, sache que je t'aime infiniment, ma chérie". Il s'adresse ensuite à "Ruben et Virginie" et demande à tous de soutenir leur maman et grand-mère, à ses "frères et ses soeurs, ses beaux-frères et belles-soeurs". Ce dernier adieu familial se termine par : "Merci pour tous les bons moments que nous avons eus ensemble".

La seconde partie de son message s'adresse à nous, tous "ses" Médaillés et Décorés.

 " Mes amis de l'Association patriotique de Belgique  -  Après beaucoup de difficultés et de persévérance, je vous laisse une association florissante. Je sais qu'il ne sera pas facile pour vous de combler le vide laissé mais je fais pleinement confiance à mon administration, tant nationale que régionale. Vous êtes, chacun et chacune, des personnes compétentes ; laissez l'amitié occuper une place centrale, comme ce fut le cas entre nous et continuons surtout à construire et maintenir le pont entre la Flandre et la Wallonie, mais, également, avec les Pays-Bas et le Nord de la France. Merci pour votre soutien et votre amitié. Veillez à ce que mon association bien-aimée survive.

 Je pense avoir dit tout ce que je voulais dire.  Fatigué et épuisé, je vais, à présent, aller dormir ...

Merci pour tout et vive la Belgique !    Germain.

Afscheidswoorden van Germain.

Nadia, ik weet dat je nu een moeilijke tijd tegemoet gaat en ik kan je nu niet helpen. (...)   Anuscha en Patrick  (...)   Pieter en Elisa  (...)   Mijn lieve Lindsey, mijn hartenlief, il zal je opgroeien moeten missen. Het doet mij nu het meeste pijn, maar weet dat ik zoveel van je hou, lieve schat.   Ruben en Virginie  (...)   Ik hou ontzettend veel van jullie alleen en wees een steun voor je moeke en mémé.   Broers en zussen, schoonbroers en schoonzussen  (...) Dank voor al het plezier dat we samen hadden.

Mijn vrienden van de vaderlandslievende vereniging van België.      Na veel moeite en doorzetting, laat ik jullie een bloeiende vereniging na. Ik weet dat het voor jullie niet gemakkelijk zal zijn om mijn plaats in te vullen, maar ik heb het volle volle vertrouwen in mijn bestuur, zowel national als regionaal. Jullie zijn één voor één heel bekwame mensen, laat de vriendschap de hoofdrol spelen zoals het was tussen ons en laat ons vooral de brug blijven maken en houden tussen Vlaanderen en Wallonië, maar ook met Nederland en Noord-Frankrijk. Dank jullie voor alle steun en vriendschap en hou mijn geliefde vereniging in leven.

Il denk dat ik alles gezegd heb wat ik wou zeggen ; ik ben nu moe en uitgeput en ga nu slapen ...

Dank voor alles en leve België.     Germain.

 Quelques photos de la cérémonie.

Annonce - FOND DE PANNEAU .JPG

DSC02465.JPG

Une partie de l'assistance très nombreuse devant plus de 35 drapeaux.

- DSC02474.JPG

Deux des membres de notre régionale Luc Defontaine et Daniel Dagry.

- DSC02486.JPG

Salut des drapeaux - Ici : Luc, notre porte-drapeau.

- DSC02487.JPG

Daniel Dagry, porte-drapeau de la FNACA, salue à son tour.

- DSC02489.JPG

C'est Bruno Pirard qui salue, porteur du drapeau de la F.R.M.E. ( ex- RUNAO )

- DSC02509 - urne .JPG

- DSC02476 - coussin avec décorations .JPG

Quelques-uns des nombreux autres drapeaux

- DSC02480.JPG DSC02479.JPG- DSC02482.JPG

- DSC02488.JPG

- DSC02490.JPG

- DSC02491.JPG

- DSC02496.JPG- DSC02492.JPG

- DSC02493.JPG

- DSC02497.JPG

- DSC02499.JPG

- DSC02506.JPG- DSC02505.JPG- DSC02503.JPG- DSC02501.JPG 

Photos : J. De Ceuninck

A  SUIVRE

 

16:38 Écrit par SRPMDB | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |