30/01/2014

14-18 - L'aumonier Jules SPRIET, natif de NECHIN

L'Abbé Jules SPRIET, né à Néchin, Hainaut, Belgique le 11 juillet 1885, diocèse de Tournai - Aumônier militaire du 4° chasseurs à pied, il est décédé le 31 octobre 1918 à l'hôpital de la porte de Gravelines à Calais, suite fièvre contractée au front.

( d'après : "Nos héros morts pour la Patrie - L'épopée belge de 1914 à 1918 - Tableau d'honneur ... ... page 149  -  par René Lyr - 1920 )

SPRIET - Abbé - Aumonier - WW1 - Néchin DSC05613.JPG

17:42 Écrit par SRPMDB | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2014

Il était né à KAIN-lez-Tournai ...

De : Biographies d'Outremer - Tome VIII, page 90 - Académie Royale des Sciences d'Outre-Mer - A. Lederer - 28 mai 1990

DEGUENT René Auguste Hubert, Ingénieur A.I.A., Général de réserve, Membre titulaire de l'ARSOM ( né à Kain-lez-Tournai, 23.7.1883 - décédé à Ixelles, 20.2.1966 ) - Fils de Félicien et de Van Caeneghem Julia.

DSC02329.JPG

"Après avoir terminé ses humanités à l'athénée de Tournai, rené Deguent fut admis à l'Ecole d'Application de l'Artillerie et du Génie le 16 novembre 1901 ; il fut nommé sous-lieutenant le 28 novembre 1903 et il en sortit ingénieur A.I.A. en 1906.

Le 26 mai 1906, il fut désigné pour le régiment du génie ; cependant, il n'y resta pas longtemps car, le 6 février 1909, il était détaché à l'Ecole Royale Militaire pour y remplir, à titre provisoire, les fonctions de répétiteur au cours de fortification.

Il fut nommé définitivement le 13 juillet 1911 à l'Ecole d'Application de l'Artillerie et du Génie et fut promu capitaine le 27 décembre 1911.

Lorsque la guerre éclate, il participe aux inondations de l'Yser. En 1916, il fut promu au grade de capitaine-commandant et reçut le commandement de l'Ecole de formation des officiers de complément du génie.

En 1919, il fut nommé professeur de fortification à l'Ecole d'Application de l'Artillerie et du Génie ; promu major le 26 juin 1921, il dut abandonner ses cours le 26 septembre 1933, lorsqu'il fut nommé colonel. Il reçut alors le commandement du 4° régiment du génie à Jambes-lez-Namur.

Pensionné le 1 juillet 1936, il fut versé à la même date dans les cadres de réserve. Il eut une retraite très active car il devint directeur de l'Ecole de Criminologie et de Police scientifique du Ministère de la Justice. Il fut nommé général-major de réserve le 26 septembre 1938.

En 1939, il fut rappelé sous les drapeaux et chargé d'organiser la position défensive de la Dyle ; il participa à la campagne de mai 1940, à l'issue de laquelle il fut fait prisonnier et passa cinq ans dans un oflag en Allemagne.

Après la libération, il reprit la direction de l'Ecole de Criminologie et de Police scientifique, ne cessant ses activités qu'en 1964 à l'âge de 80 ans.

Il avait été nommé à l'Institut Royal colonial belge le 6 mars 1929 lors de sa fondation, institut qui devint l'Académie Royale des sciences d'Outre-Mer. Le général Deguent était le collaborateur du colonel Van Deuren au moment où ce dernier étudiait l'utilisation de l'énergie des chutes d'Inga dans le Bas-Congo. Il dressa également un rapport au sujet de l'incendie du magasin du port de Léopoldville.

Il mourut à Ixelles le 20 février 1966.

Distinctions honorifiques : Grand Officier de l'Ordre de la Couronne - Commandeur de l'Ordre de Léopold - Officier de l'Ordre de Léopold II - Officier de la Légion d'Honneur - Médaille commémorative de la Campagne 14-18 - Médaille de la Victoire - Médaille de l'Yser - Croix de Guerre - Médaille commémorative du Centenaire - Croix militaire de 1° Classe.

F I N

 

15:45 Écrit par SRPMDB | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/01/2014

REMERCIEMENTS APRES FUNERAILLES DE JEAN COUPEZ

Transcription du message, reçu par André HUBAUT - Interassociation patriotique de Tournai, transmis par JACQUES COUPEZ, fils de Jean.

" Par le présent courrier et en votre qualité de coordinateur des Associations Patriotiques de Tournai, je tiens à vous remercier pour l'organisation mise en place à l'occasion des funérailles de mon père, Jean Coupez.

Par ailleurs, permettez-moi de vous solliciter pour être l'interprète de Maman, de mes soeurs et moi-même, pour remercier l'ensemble des associations de toutes les marques de sympathie qu'elles ont témoignées lors de ses obsèques.

Bien à vous.   Jacques Coupez "

18:47 Écrit par SRPMDB | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |