24/10/2007

POUR NE PAS OUBLIER de Patrick Mallory...

quelques vers composés par  notre ami Patrick Mallory, déjà auteur de l'hymne des médaillés...

 

POUR NE PAS OUBLIER que sur les barricades

des enfants, des vieillards, en première avant garde

ont fait couler leur sang pour avoir un pays

et derrière un drapeau, enfin rester unis...

 

POUR NE PAS OUBLIER qu'en quatorze et en quarante,

les enfants de ces enfants ont redonné leur sang

pour défendre ce pays plongé dans la tourmente

et ont bombé le torse pour aller de l'avant...

 

POUR NE PAS OUBLIER qu'aujourd'hui nous sommes là

pour prendre la relève des aieux disparus;

ne prenons plus les armes mais donnons de la voix

ne disons jamais "que c'est déjà perdu"...

19:03 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/10/2007

BULLETIN D'ADHESION

Si vous souhaitez adhérer à la régionale du Tournaisis de l'association, il vous suffit de compléter le formulaire ci-joint et de le renvoyer au secrétaire Mr Jean-Marie Delmotte 327 rue Machin à 7531 Havinnes.

Pour s'affilier en qualité de membre effectif il faut être titulaire d'une décoration officielle.

Les personnes ne disposant pas de décorations officielles peuvent s'affilier en qualité de membre adhérent.

Pour tout renseignement particulier s'adresser à Mr Delmotte 00 32 69 548304 .

  Pour contact par Email:     MDBTournai@hotmail.com

L'affiliation à la société permet de participer aux réunions, aux manifestations patriotiques  et aux activités culturelles organisées; les membres reçoivent notre journal semestriel" La Lorgnette" et en fonction de leur ancienneté et de leur qualité au sein de la société reçoivent les décorations sociétaires.

 

 

SOCIÉTÉ ROYALE PHILANTHROPIQUE DESMÉDAILLÉS et DÉCORÉS DE BELGIQUEPOUR ACTES DE COURAGE, DE DEVOUEMENT ET D'HUMANITE

Sous le Haut Patronage de S.M. le Roi

et la Présidence d’honneur de M. le Bourgmestre de BruxellesASSOCIATION PATRIOTIQUE
sans but lucratif
Fondée à Bruxelles le  3 décembre 1865 Autorisation royale du  2 juillet 1883DOSSIER n°: ……/…/………/……  National:             .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .  Provinciale:                H A I N A U T   Régionale:                 du TOURNAISIS
B U L L E T I N   D' A D H E S I O N
présenté par (*) .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .CANDIDAT:Nom et prénoms: _______________________________________________________________________________________Lieu et date de naissance: ________________________________________________________________________________Profession: ______________________________________________Nationalité: ____________________________________Adresse: ________________________________________________Code Postal______Localité________________________N° de la Carte d'identité: ________________________________Tél.: _____/_______________GSM: ____/_______________

adresse Email : .....................@....................................

Antécédents patriotiques, philanthropiques, humanitaires ou de dévouementDistinctions officielles ou gouvernementales obtenues:N° de Brevets & dates

 (*) PARRAINS: Obligatoirement 2 parrains garants pour le candidat; Noms, prénoms et N°de membre.1. -___________________________________________________________________________________________________
2. -___________________________________________________________________________________________________

 J'affirme que la présente déclaration est sincère et véritable, que ma conduite est exemplaire et exempte de tout reproche.En foi de quoi, persiste et signe:A________________________le_______________________                                     Le Candidat: (signature + Nom et prénom]

ADMISSION: membre Effectif (E)

                                        Adhérent (A)                                        bienfaiteur                                        d'honneur

                Cotisation perçue le _______________________

    Visa Comités:
             Provincial:     Noms & signatures:Le trésorier!        Régional:
Le chancelier:
Le Président:
VISA NATIONAL:CACHETS:NB: Veuillez suivre avec précision les instructions reçues S.V.P

18:14 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les décorations de l'Ordre de Léopold II

 


source : site de l'association de l'Ordre de Léopold 

 

18:00 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/10/2007

LOI RELATIVE A L'OCTROI DES DISTINCTIONS HONORIFIQUES DANS LES ORDRES NATIONAUX

SERVICE PUBLIC FEDERAL AFFAIRES ETRANGERES, COMMERCE EXTERIEUR ET COOPERATION AU DEVELOPPEMENT

1er MAI 2006. - Loi relative à l'octroi de distinctions honorifiques dans les Ordres nationaux (1)



ALBERT II, Roi des Belges,
A tous, présents et à venir, Salut.
Les Chambres ont adopté et Nous sanctionnons ce qui suit :
Article 1er. La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution.
Art. 2. Pour l'application de la présente loi, on entend par Ordres nationaux :
- l'Ordre de Léopold, créé par la loi du 11 juillet 1832;
- l'Ordre de la Couronne, institué par les décrets des 15 octobre 1897 et 25 juin 1898;
- l'Ordre de Léopold II, créé par le décret du 24 août 1900.
Le classement hiérarchique des décorations composant les Ordres nationaux belges est repris à l'annexe de la présente loi.
Art. 3. Le Roi détermine les règles et la procédure pour l'octroi de distinctions honorifiques, ainsi que pour les octrois majeurs, et approuve les règlements.
Art. 4. Nul ne peut émarger à plus d'un règlement à la fois.
Les distinctions sont octroyées en fonction de l'occupation principale. Le cumul de situations n'entraîne pas le cumul de distinctions, à l'exception des décorations pour faits de guerre.
L'octroi d'une distinction dans les Ordres nationaux ne peut être considéré comme conférant une reconnaissance de certaines options, prises de position ou actions politiques.
Art. 5. § 1er. Les règlements prévoient que les distinctions dans les Ordres nationaux sont octroyées à intervalles réguliers déterminés en fonction de l'âge ou de la carrière.
§ 2. Cette règle vaut non seulement pour les octrois intéressant chaque Ordre considéré séparément, mais également pour l'ensemble hiérarchique sous lequel sont groupées les différentes classes de ces Ordres.
§ 3. Il peut être dérogé à la présente règle lorsque la personne concernée change de statut en raison d'un changement d'occupation principale.
Art. 6. § 1er. L'avis du ministre qui a les Affaires étrangères dans ses attributions est requis :
- pour toute proposition dérogeant aux principes visés dans la loi, aux règlements et tableaux d'octroi;
- pour toute proposition en l'absence de règlement ou, pour le secteur privé, d'octroi de distinctions à partir de la Croix de Commandeur de l'Ordre de Léopold II.
§ 2. Pour l'octroi de distinctions supérieures ou égales à celle de Commandeur, les propositions visées au § 1er, ayant recueilli un avis favorable du Ministre qui a les Affaires étrangères dans ses attributions, doivent également être soumises à l'approbation du Conseil des ministres, à l'exception des octrois majeurs visés à l'article 3.
§ 3. Toute proposition d'octroi du Grand Cordon de l'Ordre de Léopold ne ressortissant pas à la compétence exclusive du Ministre qui a les Affaires étrangères dans ses attributions, doit être soumise, après avis du Cabinet du Roi et avis favorable du ministre, à l'approbation du Conseil des Ministres, à l'exception des octrois majeurs visés à l'article 3.
§ 4. Si le Ministre qui a les Affaires étrangères dans ses attributions donne un avis négatif, le membre du gouvernement compétent peut demander l'arbitrage du Premier Ministre. Si ce dernier infirme l'avis précédent, la proposition, quel que soit le grade proposé, est soumise à l'approbation du Conseil des Ministres.
Art. 7. § 1er. Nul ne peut se voir attribuer une distinction égale ou inférieure à celle qu'il possède déjà dans la hiérarchie combinée des Ordres nationaux.
§ 2. Toutefois, lorsqu'il ne peut être envisagé de décerner une distinction supérieure, mais que la volonté de décorer la personne concernée subsiste, il peut être exceptionnellement dérogé à la règle prévue au § 1er moyennant le respect des conditions suivantes :
- l'accord préalable du Ministre qui a les Affaires étrangères dans ses attributions est requis, ainsi que, pour tout octroi égal ou supérieur au grade de commandeur, l'approbation préalable du Conseil des ministres;
- cette dérogation ne peut être utilisée qu'une seule fois pour la même personne;
- la personne concernée doit être âgée de 60 ans au moins;
- la distinction proposée ne peut être inférieure de plus de deux degrés, dans la hiérarchie combinée des Ordres nationaux, à la plus haute distinction que possède la personne concernée;
- la distinction octroyée par le biais de cette dérogation ne peut être inférieure à la Croix d'Officier de l'Ordre de Léopold.
Art. 8. Tout nouvel octroi dans les Ordres nationaux ne peut s'effectuer que dans le premier ou le second grade immédiatement supérieur dans la hiérarchie combinée des Ordres nationaux.
Il peut être dérogé à la présente règle lorsque la personne concernée change de règlement en raison d'un changement d'occupation principale et pour les octrois majeurs visés à l'article 3.
Art. 9. Le refus d'une distinction honorifique dans les Ordres nationaux par la personne concernée est irrévocable, et a pour effet que celle-ci ne peut plus être proposée à une nomination ou promotion dans ces Ordres.
Art. 10. Sont exclues les décorations à titre posthume en considération de l'exercice ordinaire et non dangereux d'une profession.
L'octroi à titre posthume d'une décoration ne peut être réalisé, à titre civil comme à titre militaire, qu'en raison de motifs de guerre ou lors de décès survenus dans l'accomplissement soit de tâches périlleuses au service du Pays, soit d'actes de courage et de dévouement envers le prochain.
Sans préjudice de l'alinéa précédent, le Roi peut, après approbation du Conseil des Ministres, décorer à titre posthume une personne dont les mérites sont exceptionnels, et dont le décès surviendrait après soumission de la proposition d'octroi au Conseil des Ministres.
Art. 11. § 1er. Les personnes faisant l'objet d'une procédure judiciaire en matière pénale - information ou instruction - ou disciplinaire ne sont pas proposées pour une distinction dans les Ordres nationaux avant l'issue de cette procédure.
Les services publics ne sont pas tenus de procéder à des investigations systématiques pour vérifier ce fait.
Si toutefois ils venaient à en avoir connaissance, ils sont tenus de s'abstenir provisoirement de toute nouvelle initiative.
Ils doivent néanmoins vérifier l'absence de condamnation.
§ 2. En cas de classement sans suite, non-lieu, acquittement ou absence de sanction disciplinaire, la proposition d'octroi est introduite ou réintroduite avec la même prise de rang que celle initialement prévue et le temps pendant lequel la proposition a dû être suspendue peut être pris en considération dans le calcul de l'ancienneté requise pour un octroi ultérieur éventuel.
§ 3. En cas de condamnation ou de sanction disciplinaire, il appartient au service public compétent de reconsidérer l'opportunité de la proposition d'octroi, en fonction de la gravité de la condamnation ou de la sanction disciplinaire.
En tout état de cause, la proposition d'octroi est abandonnée en cas de condamnation assortie d'une destitution des distinctions honorifiques ou d'une interdiction de les porter ou en cas de condamnation à une peine correctionnelle principale d'un an ou à une peine plus lourde.
Art. 12. Les propositions d'octroi de distinctions aux mandataires publics élus, à quelque niveau de pouvoir que ce soit, ne sont soumises au Roi qu'après avoir été dûment contrôlées par le service public responsable.
Art. 13. § 1er. Le contingent est une limitation du nombre d'octrois de distinctions honorifiques, qui s'applique à :
- toute proposition dérogeant aux principes visés dans la loi, aux règlements et tableaux d'octroi;
- toute proposition en l'absence de règlement ou pour le secteur privé.
§ 2. Le Conseil des Ministres approuve le contingent attribué à chaque service public fédéral et à chaque ministère pour les grades d'Officier et de Chevalier.
Toute modification à ce contingent doit être approuvée par le Conseil des Ministres.
§ 3. Pour les grades de Grand Cordon, Grand-Croix, Grand Officier et Commandeur, le contingent est de 60 pour la totalité des services publics fédéraux et ministères, et de 15 en ce qui concerne les octrois majeurs visés à l'article 3.
§ 4. Le contingent est annuel. Un reliquat éventuel ne peut être reporté à l'année suivante.
§ 5. Les Palmes, les Médailles, ainsi que les décorations octroyées aux personnes de nationalité étrangère, ne sont pas soumises à contingentement.
Art. 14. Les dates des mouvements annuels sont le 8 avril et le 15 novembre, et, le cas échéant, le 21 juillet.
La règle contenue au premier alinéa ne s'applique pas aux octrois relatifs aux parlementaires et aux membres des gouvernements
Art. 15. § 1er. Toute dérogation à la règle visée à l'article 14 doit être spécialement motivée dans la proposition.
§ 2. Des octrois collectifs spéciaux, c'est-à-dire réalisés en dehors des mouvements habituels, peuvent avoir lieu à l'occasion d'anniversaires d'institutions pour autant :
- qu'il s'agisse d'institutions jouissant d'une excellente réputation et dont l'utilité pour la collectivité est largement reconnue et appréciée;
- qu'il s'agisse d'honorer des activités atteignant 50 années ou un multiple de ce nombre ou qu'il s'agisse d'honorer les fondateurs, principaux dirigeants et collaborateurs à l'occasion du 25e anniversaire de telles institutions, pour autant que les intéressés aient servi l'institution concernée pendant 20 ans au moins;
- que cela ne constitue pas pour les intéressés un privilège sous le rapport des titres, lesquels doivent donc répondre aux exigences réglementaires ordinaires à cet égard.
Art. 16. La décoration peut être portée dès signature par le Roi de l'arrêté d'octroi.
Art. 17. § 1er. Chaque arrêté de nomination ou de promotion dans les Ordres nationaux est publié par extraits au Moniteur belge en reprenant les données suivantes :
- le nom de l'Ordre;
- le nom et la qualité des bénéficiaires, par classe de distinction et dans l'ordre alphabétique;
- la date de prise de rang.
§ 2. En dérogation à la règle visée au § 1er, les arrêtés de nomination ou de promotion dans les Ordres nationaux relatifs à des personnes de nationalité étrangère, ne font pas l'objet d'une publication au Moniteur belge.
Art. 18. Les principes généraux visés dans la présente loi valent également pour les étrangers qui peuvent faire valoir des mérites particuliers et exceptionnels à l'égard de la Belgique, sans préjudice des articles 13, § 5, et 17, § 2.
Promulguons la présente loi, ordonnons qu'elle soit revêtue du sceau de l'Etat et publiée par le Moniteur belge.
Donné à Bruxelles, le 1er mai 2006.
ALBERT
Par le Roi :
Le Ministre des Affaires étrangères,
K. DE GUCHT
Scellé du sceau de l'Etat :
La Ministre de la Justice,
Mme L. ONKELINX
_______
Notes
(1) Session 2005-2006.
Chambre des représentants.
Documents parlementaires. - Projet de loi, n° 51 - 2127/1. - Annexe, n° 51 - 2127/2. - Erratum, n° 51 - 2127/3. - Amendements, n° 51 - 2127/4. - Texte adopté par la commission, n° 51 - 2127/5. - Texte adopté en séance plénière et transmis au Sénat, n° 51 - 2127/6.
Annales parlementaires. - Discussion et adoption. Séance du 16 mars 2006.
Sénat.
Documents parlementaires.- Projet transmis par la Chambre des représentants, n° 3 -1625/1. - Projet non évoqué par le Sénat.

Annexe visée à l'article 2
DISPOSITION HIERARCHIQUE DES CLASSES
COMPOSANT LES ORDRES NATIONAUX BELGES
Grand cordon de l'Ordre de Léopold (*)
Grand-croix de l'Ordre de la Couronne (*)
Grand-croix de l'Ordre de Léopold II (*)
Grand officier de l'Ordre de Léopold
Grand officier de l'Ordre de la Couronne
Grand officier de l'Ordre de Léopold II
Commandeur de l'Ordre de Léopold
Commandeur de l'Ordre de la Couronne
Commandeur de l'Ordre de Léopold II
Officier de l'Ordre de Léopold
Officier de l'Ordre de la Couronne
Officier de l'Ordre de Léopold II
Chevalier de l'Ordre de Léopold
Chevalier de l'Ordre de la Couronne
Chevalier de l'Ordre de Léopold II
Palmes d'or de l'Ordre de la Couronne
Palmes d'argent de l'Ordre de la Couronne
Médaille d'or de l'Ordre de la Couronne
Médaille d'or de l'Ordre de Léopold II
Médaille d'argent de l'Ordre de la Couronne
Médaille d'argent de l'Ordre de Léopold II
Médaille de bronze de l'Ordre de la Couronne
Médaille de bronze de l'Ordre de Léopold II
(*) Les appellations de grand cordon et de grand-croix sont ici employées par respect du texte des actes d'institution des ordres cités. Contrairement à une supposition parfois constatée, le terme de grand cordon ne désigne pas par lui-même un rang supérieur à celui de grand-croix, l'une et l'autre de ces expressions s'appliquent à la première classe de l'ordre pour lequel il en est fait usage. C'est donc pure affaire de style que cette différence de dénomination de cette classe.


debut  

Publié le : 2006-10-24

17:48 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

LA LETTRE DE GUY MOQUET

Guy Môquet est arrêté à seize ans le 15 octobre 1940 au métro Gare de l'Est par trois policiers français dans le cadre du décret-loi Daladier du 26 septembre 1939 interdisant la propagande communiste. Passé à tabac pour qu'il révèle les noms des amis de son père[7], et emprisonné à Fresnes, puis à Clairvaux, il est ensuite transféré – malgré son acquittement – au camp de Châteaubriant (Loire-Atlantique), où étaient détenus d'autres militants communistes généralement arrêtés entre septembre 1939 et octobre 1940. Il est à la baraque 10, la baraque des jeunes où il se lie d'amitié avec Roger Sémat et Rino Scolari. Ce dernier, un peu plus âgé que lui, deviendra un des responsables FFI au moment de la Libération de Paris[8].

Le 20 octobre 1941, Karl Hotz, commandant des troupes d'occupation de la Loire-Inférieure, est exécuté à Nantes par trois jeunes communistes. Le ministre de l'Intérieur du gouvernement de collaboration de Pétain, Pierre Pucheu, sélectionne des otages communistes « pour éviter de laisser fusiller cinquante bons Français » : dix-huit emprisonnés à Nantes, vingt-sept à Châteaubriant et cinq Nantais emprisonnés à Paris.

Deux jours plus tard, neuf poteaux sont dressés à la Sablière, vaste carrière à la sortie de Châteaubriant. En trois groupes, les vingt-sept otages s'y appuient, refusent qu'on leur bande les yeux et donnent leur vie en s'écriant « vive la France ! ». Guy Môquet est le plus jeune. Il a un évanouissement mais il est fusillé dans cet état[9]. Il est abattu à 16 heures. Avant d'être fusillé, il avait écrit une lettre à ses parents.

 

 "Ma petite maman chérie,
mon tout petit frère adoré,
mon petit papa aimé,
Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c'est d'être courageuse. Je le suis et je veux l'être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j'aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c'est que ma mort serve à quelque chose. Je n'ai pas eu le temps d'embrasser Jean. J'ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas !
J'espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui, je l'escompte, sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t'ai fait ainsi qu'à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j'ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m'as tracée.
Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j'aime beaucoup. Qu'il étudie bien pour être plus tard un homme.
17 ans et demi, ma vie a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c'est d'être courageuse et de surmonter ta peine.
Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, je vous embrasse de tout mon cœur d'enfant. Courage !
Votre Guy qui vous aime"

17:25 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/10/2007

LE CHANT DES PARTISANS

 

 Médaille de la résistance

 

 

Le "Chant des Partisans" en deuil

Anna Marly, la compositrice nous a quitté

 

Anna Marly, la compositrice Française de la musique du "Chant des Partisans", hymne de la Résistance pendant la seconde Guerre mondiale, est décédée mercredi 15 février 2006 à Lazy Mountain en Alaska à l'âge de 88 ans où elle résidait.

Anna Marly, chanteuse et guitariste d'origine russe est née le 30 octobre 1917 en Russie à Saint-Pétersbourg, elle avait composé en 1942 la musique du "Chant des Partisans" , dont les paroles françaises ont été écrites en 1943 à Londres par Joseph Kessel et Maurice Druon. Sifflé comme indicatif de l'émission de la radio britannique BBC "Honneur et Patrie", puis comme signe de reconnaissance dans les maquis, le "Chant des Partisans" était devenu un succès mondial et Anna Marly l'a chanté dans le monde entier. Née en Russie le 30 octobre 1917, pendant la Révolution, lors de laquelle son père fut fusillé, Anna Betoulinski quitte la Russie pour la France au début des années vingt avec sa mère, d'origine grecque. Dix ans plus tard, elle prend le nom d'Anna Marly (patronyme trouvé dans l'annuaire) pour danser dans les Ballets russes avant d'entamer une carrière de chanteuse dans les grands cabarets parisiens. Mariée à La Haye en 1938 avec un diplomate néerlandais, Anna Marly va connaître un nouvel exode en mai 1940 qui la mène, via l'Espagne et le Portugal, à Londres en 1941 où elle s'engage comme cantinière au quartier général des Forces Françaises libres de Carlton Garden. C'est là qu'elle composera , à la guitare, son "Chant des Partisans" aux côtés de l'écrivain Maurice DRUON et du journaliste et romancier, Joseph KESSEL.

Le texte original d'Anna Marly était écrit en Russe en honneur des Partisans Russes et Partisans des pays occupés par les troupes nazies. Le texte russe a ensuite été traduit par la fille de l'Ambassadeur de l'Union Soviétique en place à Londres pendant la guerre.

Aujourd'hui, 63 ans plus tard, les générations des 20-30 se réapproprient, sur un rythme au goût du jour, sans pour autant en changer un seul mot, dans un combat contre la xénophobie... Ce n'est pas un hasard : "ami, entends-tu ..." est un chant de fraternité, de combat contre les forces obscurantistes, un appel intemporel à résister.

 

Ami entends-tu le vol noir des corbeaux Sur nos plaines,

Ami entends-tu Les cris sourds du pays Qu'on enchaîne,

Ohé Partisans, Ouvriers et Paysans. C'est l'alarme !

Ce soir l'ennemi Connaîtra le prix du sang Et des larmes...

 

Montez de la mine, Descendez des collines, Camarades.

Sortez de la paille Les fusils, la mitraille, Les grenades.

Ohé ! Les tueurs A la balle et au couteau, Tuez vite !

Ohé saboteurs, Attention à ton fardeau... Dynamite....

 

C'est nous qui brisons Les barreaux Des prisons Pour nos frères.

La haine à nos trousses Et la faim qui nous pousse, La misère.

Il y a des pays Où les gens au creux des lits font des rêves.

Ici, nous vois-tu, Nous on marche et on tue, Nous on crève...

 

Ici, chacun sait Ce qu'il veut, ce qu'il fait Quand il passe.

Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre A ta place.

Demain, du sang noir Sèchera au grand soleil Sur les routes.

Chantez, compagnons dans la nuit, la liberté nous écoute...

 

Ami, entends-tu Les cris sourds du pays qu'on Enchaîne !

Ami, entends-tu Le vol noir des corbeaux sur nos Plaines !....

 

Oh, Oh, Oh,Oh Oh..........

   

14:39 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

27/09/2007

LA Brabançonne

O dierbaar België, o heilig land der vaad'ren,
Onze ziel en ons hart zijn U gewijd,
Aanvaard ons kracht en het bloed van ons aad'ren,Wees ons doel in arbeid en in strijd,
Bloei, o land, in eendracht niet te breken,
Wees immer u zelf, en ongeknecht,
Het woord getrouw dat g' onbevreesd moogt spreken.
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht.
Het woord getrouw dat g' onbevreesd moogt spreken.
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht,
|: Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht. :|

O Vaderland, o edel land der Belgen,
Zo machtig steeds door moed en werkzaamheid,
De wereld ziet verwonderd uwe telgen,
Aan 't hoofd van kunst, van handel, nijverheid.
De vrijheidszon giet licht op uwe wegen,
En onbevreesd staart gij de toekomst aan.
Gij mint uw Vorst, zijn liefde stroomt u tegen,
Zijn hand geleidt u op de gloriebaan.
Gij mint uw Vorst, zijn liefde stroomt u tegen,
Zijn hand geleidt u op de gloriebaan.
|: Zijn hand geleidt u op de gloriebaan.
:|
Juicht Belgen, juicht in brede vol' akkoorden
Van Haspengouw tot aan het Vlaamse strand,
Van Noord tot Zuid, langs Maas- en Scheldeboorden,
Juicht, Belgen juicht, door gans het Vaderland.
Een man'lijk volk moet man'lijk kunnen zingen,
Terwijl het hart naar eed'le fierheid streeft.
Nooit zal men ons van onze haard verdringen
Zolang een Belg, 't zij Waal of Vlaming leeft.
Nooit zal men ons van onse haard verdringen
Zolang een Belg, 't zij Waal of Vlaming leeft.
|: Zolang een Belg, 't zij Waal of Vlaming leeft. :|

 


O liebes Land, o Belgiens Erde,
Dir unser Herz, Dir unsere Hand,
Dir unser Blut, dem Heimathere,
Wir schwören's dir, o Vaterland!
So blühe froh in aller Schöne,
Zu der die Freiheit Dich erzog,
Und fortan singen Deine Söhne:
«Gesetz und König und die Freiheit hoch!»

Ô Belgique! Ô Mère chérie!
A toi nos coeurs, à toi nos bras
A toi notre sang, ô Patrie
Nous le jurons, tous, tu vivras
Tu vivras, toujours grande et belle
Et ton invincible unité
Aura pour devise immortelle
Le Roi, la Loi, la Liberté (Ter)


Après des siècles, des siècles d'esclavage,
Le belge sortant du tombeau
A reconquis par son courage
Son nom ses droits et son drapeau.
Et ta main souveraine et fière,
Peuple désormais indompté,
Grava sur ta vieille bannière :
"Le Roi, la Loi, la Liberté" (Ter)

Marche de ton pas énergique,
Marche de progrès en progrès!
Dieu qui protège la Belgique
Souris à tes males succès.
Travaillons! Notre labeur donne
A nos champs la fécondité
Et la splendeur des arts couronne
Le Roi, la Loi, la Liberté (Ter)

Ô Belgique! Ô Mère chérie!
A toi nos coeurs, à toi nos bras.
A toi notre sang, ô Patrie
Nous le jurons tous, tu vivras.
Tu vivras toujours fière et belle,
Plus grande en ta forte unité
Gardant, pour devise éternelle
Le Roi, la Loi, la Liberté (Ter)




17:43 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/09/2007

AG statutaire de la régionale du Tournaisis

Le comité de la régionale du Tournaisis vous convie à participer à son AG qui se tiendra le samedi 03/11/07 au Séminaire de Choiseul à Tournai, rue des soeurs de la charité.

 invitation cordiale à tous, merci de particper en nombre à ce moment important de la vie de notre régionale.

programme

  • 10h30 accueil
  • 10 h45 visite du séminaire de Choiseul ( 17eme s) charpentes et jardins à la française
  • 11h 30 drink avec toast au Roi
  • 12 h 30 repas ( buffet dressé par le Chateau du Biez)
  •  15 h  AG provinciale
  • 15h20  AG régionale avec remise des distinctions

 Prix du repas 35 € avec deux verres de vin

 

pour renseignements et réservation tel 069 54 83 04     JM Delmotte

paiement sur cpte 000-1309038-23   MDB

16:57 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

INVITATION A KORTRIJK

    La régionale de Kortrijk tiendra son assemblée générale statutaire le dimanche 28/10/07 en la salle des fêtes "OC De Vonke" Lagaeplein 8501 Heule. Invitation cordiale à tous.

11h30 accueil

12 h A.G. et remise des décorations

13 h banquet avec animation musicale par Guy Vranken ( 20 € avec 2 boissons et tombola    pour réservation virer  le prix du repas sur le cpte 750-9042617-47 Gedecoreerden van Belgie avant le 20/10/07).

16:50 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

PETITION POUR L UNITE DE LA BELGIQUE

Pétition : Pour l'Unité de la Belgique /Voor de eenheid van België/Für die Einheit Belgiens


Nouveau : Vous pouvez aussi signer par SMS pour cette pétition en envoyant "lapetition" au 3236, suivi de votre nom prénom et ville
0,5 euro par sms (envoyé et recu)

Voir les signataires SMS

Nieuw : U kan ook via SMS ondertekenen: stuur dan "depetitie" naar 3236, samen met uw naam, voornaam en localiteit - 0,5 euro per gestuurd en gekregen SMS.
Voir les signataires SMS

Nouveau : Faites connaître la petition, imprimez des affiches et des versions papier
Voir l'affiche, Télécharger la version imprimable de l'affiche ou Télécharger la version imprimable

Nieuw: Deel de petitie mee: print affiches.
De affiche zien, de printversie affiche downloaden of de gedrukte versie van de petitie downloaden

Aidez-nous : Participez au sondage et aidez la petition à s'améliorer Acceder au sondage

Help-ons : de nederlandstalige versie is hier : de opiniepeiling.

URL de la pétition : http://www.lapetition.be/petition.php?petid=408

A l'attention de / Ter attentie van : tous les Belges/ alle echte Belgen

Catégorie : Politique

Een partijoverschrijdende petitie.
Uw reacties tonen aan dat een "stilzwijgende" meerderheid het niet steeds blijft.

Une pétition au-dessus des partis.
Vos réactions montrent que la majorité silencieuse peut ne pas l’être.


Eine von den Parteien unabhängige Petition.
Ihre Reaktionen zeigen, dass die schweigende Mehrheit nicht immer schweigsam ist, wie angenommen.

*****************************************

Wij, Belgen van geboorte, in hart en nieren of van adoptie, vragen aan de politici om ons land en zijn Eenheid te respecteren.
Ons land is te klein om nog in kleine stukken verdeeld te worden, vooral binnen het huidige Europa.
Wij, Belgen uit alle Gewesten en van alle Gemeenschappen, vragen aan de politici om zich bezig te houden met de echte, en meer dringende, problemen van dit land zoals de werkgelegenheid, de veiligheid, de gezondheid, het welzijn, het milieu ..., zonder hun tijd en ONS geld te verspillen met ruzies over zaken die alleen maar een kleine minderheid betreffen.
Onze Eendracht zal onze Macht zijn.

om te ondertekenen, klik op "signer la pétition". De volgende informatie is noodzakelijk: naam(nom); voornaam(prénom); woonplaats(localité); land(pays);nationaliteit(nationalité); beroep(profession). "

Vergeet uw handtekening niet te bevestigen door te klikken op de link in de e-mail die u onmiddellijk na het invullen van de petitie zult krijgen."

*****************************************
Nous, Belges de naissance, de coeur ou d'adoption, demandons que les hommes politiques respectent notre pays!
Et son Unité.
Notre pays est trop petit, à l'heure de l'Europe, pour être divisé.
Nous, Belges de toutes les Régions et de toutes les Communautés, demandons aux hommes politiques de s'occuper des vrais problèmes tels que emploi, sécurité, santé, bien-être, l’environnement,... sans gaspiller leur temps et NOTRE argent à des querelles qui ne concernent qu'une petite minorité.
L'Union fera notre force!

(N'oubliez pas de confirmer votre signature via le mail qui est envoyé dans les minutes qui suivent.)

****************************************
Wir, Belgier von Geburt, im Herzen oder durch Adoption...

fordern die Politiker auf, unser Landes und seine Einheit zu respektieren.
Unser Land ist zu klein, um weiter zerstückelt zu werden, vor allem im heutigen Europa.
Wir, Belgier aller Regionen und aller Gemeinschaften, fordern die Politiker auf, sich mit den wirklichen, dringenden Problemen dieses Landes wie Arbeitsplätze, Sicherheit, Gesundheit, Wohlbefinden, Umwelt ... zu beschäftigen, ohne ihre Zeit und UNSER Geld im Streit um Themen, die nur eine Minderheit betreffen, zu verschwenden.
Unsere Eintracht wird unsere Stärke sein !
Danke.

(Bitte nicht vergessen, Ihre Unterschrift zu bestätigen, imdem Sie das email zurücksenden, welches Ihnen in einigen Minuten zugesandt wird)
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

NIEUW!!! NOUVEAU!!!! NEU!!!


Nieuw : een initiatief uitgaande van enkele ondertekenaars strekkende tot het openen van een rekening met het oog op het verspreiden van de petitie in de lokale pers om aldus "een maximum aantal gezinnen te bereiken.
"Het opgehaald bedrag wordt integraal en UITSLUITEND besteed aan de promotiekosten van de petitie in de pers en dit onder toezicht van Meester Claude Mollet, "gerechtsdeurwaarder te Brussel.
Rekening FORTIS 001-4899472-78 met volgende benaming : EENHEID UNITE EINHEIT en waarop 1, 2, 3, 5, 10 euros .... kunnen worden gestort. Veel beekjes maken een groot water."


Nouveau : initiative de quelques signataires d'ouvrir un compte visant à financer une diffusion de la pétition dans la presse de proximité afin de la faire connaître à un maximum de foyers.
L'intégralité de la somme récoltée sera EXCLUSIVEMENT affectée aux frais de promotion de la pétition dans la presse et ceci sous le contrôle de Maître Claude Mollet, huissier de justice à Bruxelles
Compte FORTIS 001-4899472-78 dont la dénomination est EENHEID UNITE EINHEIT où peuvent être versés 1, 2, 3, 5, 10 euros.... Les petits ruisseaux font les grandes rivières.


Neu: einige der Unterzeichner wollen die Initiative ergreifen und ein Konto eröffnen, um eine noch grössere Verbreitung der Petition zu ermöglichen. Über lokale Zeitungen sollen so viele Haushalte wie möglich über die Petition in Kenntnis gesetzt werden.
Die gesammelte Summe soll AUSSCHLIESSLICH dazu dienen, die Kosten für diese Pressearbeit zu decken. Garantiert und überwacht wird dies durch Maître Claude Mollet, Gerichtsvollzieher in Brüssel.
Eventuelle Spenden von 1,2,3,4,5,10 ... können auf das Fortiskonto mit der Nummer 001-4899472-78 und dem Namen EENHEID UNITE EINHEIT überwiesen werden.
Viele Tropfen machen einen Bach


FORTIS 001-4899472-78
IBAN : BE 69 001489947278
BIC : GEBABEBB

Signer la pétition / De petitie ondertekenen. Signer la pétition / De petitie ondertekenen.


14:43 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/09/2007

RESULTATS DES ELECTIONS PROVINCIALES

Les élections de la Provinciales du Hainaut se sont tenues ce samedi 22/09/07 en la salle du Central, grand place à Tournai.

De nombreux membres venus du Tournaisis, mais aussi de Charleroi et même de France se pressaient pour accomplir leur devoir électoral sous le contrôle paternel de notre Président National Mr Germain Coelembier qui avait tenu à être présent afin de superviser les opérations.

 L'administrateur provisoire, aprés avoir fait respecter une minute de silence en la mémoire du regretté Yvon Callaert, et aprés avoir rendu hommage à l'ancien Président provincial Robert Lecomte, a rappelé le contexte de ce scrutin et à précisé les modalités du vote.

Les opérations de vote se sont déroulées dans la bonne humeur et le ( long... ) dépouillement fut effectué par nos amis Guy Lorent, Harry Heuskin et Goret.

Ont été élus pour une durée de cinq ans :

Guy Misson en qualité de Président et de trésorier provincial

Marie Thérèse Sixte en qualité de secrétaire provinciale

Daniel Molle en qualité de porte-drapeau provincial

Jean-Philippe Pochart, Gustave Desomberg, André Lebailly et François Adam en qualité d'administrateurs provinciaux.

Gustave Desomberg étant déjà de droit vice-président en qualité de Président de la régionale Nord-France , Guy Lorent est venu compléter le comité provincial.

Toutes nos félicitations aux heureux élus auxquels nous souhaitons un long et fructueux mandat. 

 

 

 

 

13:55 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/09/2007

DECES DU PRESIDENT YVON CALLAERT

MONT DE L'ENCLUS - RENAIX – TOURNAI

La famille et les proches ont la profonde tristesse de vous annoncer le décès de

Yvon CALLAERT

Epoux de Madame Monique MONART                                                   Né le dimanche 4 juillet 1926 à Rumillies et décédé le mercredi 19 septembre 2007 a Tournai à l'age de 81 ans. Le défunt repose au Peereboom GUY SPRL Route d'Amougies 29 à 7750 Mont-de-I'Enclus. Les funérailles seront célébrée en l'église Saint-Bavon d'Amougies le Mardi 25 septembre 2007 à 10.00 heures

Cet avis tient lieu de faire-part.

Peereboom Guy SPRLAG_provinciale_003

PHOTOS  DES  FUNERAILLES

DSC08671DSC08672DSC08677

--DSC08685

--DSC08689 
--DSC08693
--DSC08695
--DSC08697--DSC08700--DSC08705
--DSC08707
Photos : J. De Ceuninck "La Lorgnette"







 

11:53 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

12/09/2007

Elections provinciales du 22/09/07

 

se sont portés candidats dans les délais requis en vue de ces élections:

 

au poste de président provincial:

GUY MISSON ( Ht Sambre)

 

au poste de trésorier provincial :

GUY MISSON ( Ht Sambre)

  

au poste de secrétaire provincial :

MARIE THERESE SIXTE  ( Ht Sambre) 

 

au poste d de porte drapeau provincial : 

DANIEL MOLLE ( Ht Sambre)

 

aux postes (4) d'administrateurs provinciaux : 

MYRIAM BAUVAL (Ht Sambre)

JEAN MARIE DOYEN (Ht Sambre) 

GUY LORENT (Ht Sambre)

ANDRE LEBAILLY (Tournai)

FRANCOIS ADAM ( Tournai)

JEAN PHILIPPE POCHART ( Tournai)

GUSTAVE DESOMBERG ( Nord FRANCE) 

 

15:46 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"après la bataille" LA LEGENDE DES SIECLES Victor Hugo

Après la bataille

Mon père, ce héros au sourire si doux,
Suivi d'un seul housard qu'il aimait entre tous
Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,
Parcourait à cheval, le soir d'une bataille,
Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.
Il lui sembla dans l'ombre entendre un faible bruit.
C'était un Espagnol de l'armée en déroute
Qui se traînait sanglant sur le bord de la route,
Râlant, brisé, livide, et mort plus qu'à moitié.
Et qui disait: " A boire! à boire par pitié ! "
Mon père, ému, tendit à son housard fidèle
Une gourde de rhum qui pendait à sa selle,
Et dit: "Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. "
Tout à coup, au moment où le housard baissé
Se penchait vers lui, l'homme, une espèce de maure,
Saisit un pistolet qu'il étreignait encore,
Et vise au front mon père en criant: "Caramba! "
Le coup passa si près que le chapeau tomba
Et que le cheval fit un écart en arrière.
" Donne-lui tout de même à boire ", dit mon père.


 

 

Sabretache d'officier de hussard 1er empire

 

15:08 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/08/2007

LE PREMIER DECORE DE L'ORDRE DE LEOPOLD

 

   

Première attribution

Le premier chevalier de l'Ordre de Léopold est un militaire. Le sapeur français Ausseil, blessé alors qu'il participe au siège d'Anvers, aura cet honneur le 9 décembre 1832. Ce jour là, Léopold Ier qui parcourt les premières lignes rencontre une civière sur laquelle gît le soldat, une jambe emportée par un boulet.

Le Roi lui dit : « vous êtes grièvement blessé mon ami » et Ausseil qui ne connaissait pas son interlocuteur répond : « oui, mon général, mais c'est à mon poste, pour ma patrie et au milieu de mes camarades » et il s'écrie d'une voix forte : « Vive la France ! ».

Le Roi qui s'y connaît en matière de courage le nomme, sur-le-champ, le tout premier chevalier du nouvel Ordre qui venait d'être créé. Soigné à l'hôpital d'Anvers, le sapeur reçoit la visite de la Reine qui lui remet un louis d'or. Guéri, il sera également décoré de la Légion d'Honneur.

Cet épisode à fait l'objet d'un tableau, réalisé par le peintre Carpentier, qui orna longtemps le Palais de Bruxelles. En 1862, le Roi décide de l'offrir à Ausseil. Il accompagnera ce cadeau d'une médaille d'or à son effigie et d'une pension de 300 francs sur sa cassette personnelle.

(source site de la société l'Ordre de Léopold   www.orderofleopold.be )

 

18:29 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

ELECTIONS PROVINCIALES DU 22/09/07

Le comité national a désigné Jean-Philippe POCHART en qualité d'administrateur provisoire de la Provinciale du Hainaut avec pour mission d'y organiser des élections en vue de constituer un nouveau comité provincial.

 Il apparaissait en effet que les statuts n'étaient pas respectés, aucune élection ne s'étant plus tenue depuis plus de cinq ans.

La situation était identique dans la régionale Hainaut Sambre ; l'administrateur provisoire a présidé les opérations électorales qui s'y sont déroulées le 03/06/07 et qui ont abouti à la constitution d'un nouveau comité régional présidé par Mme M. Beauval.

Les élections provinciales se dérouleront le samedi 22/09/07 à 11 heures en la salle de l'étage du café " le central" 24 grand place à 7500 Tournai.

Tous les membres de la provinciale ( Hainaut Sambre, Tournaisis et Nord de la France ) en ordre de cotisation pourront voter et être porteur au maximum deux procurations.

Les candidatures aux fonctions électives provinciales doivent parvenir par écrit à Me Pochart 47 rue Childéric 7500 Tournai avant le 05/09/07.

Chaque membre en a été avisé par courrier postal ou courrier électronique.

La proclamation des résultats et l'installation du nouveau comité provincial suivront immédiatement les opérations de vote.

La participation nombreuse de nos membres à ce moment important de notre société est vivement souhaitée en témoignage de sa vitalité et de son esprit démocratique.

           

 

17:57 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/06/2007

Un p'tit coup d'oeil sur l'histoire de TOURNAI

Le 24 août 1914 s'est produit à Tournai, un accrochage assez important entre les troupes allemandes et des très valeureuses troupes françaises territoriales vendéennes. Je ne détaille pas ici l'histoire, très bien racontée, documentée par une bibliographie très étoffée. J'ai trouvé dans mes archives le texte en allemand de la déclaration d'un officier allemand qui commandait le 10.Jäger Batallion ; j'en ai retrouvé aussi la traduction.

Pour les spécialistes de ce sujet tragique qui marqua la population et qui est toujours intensément commémoré chaque 24 août, ce texte leur est peut-être connu. Beaucoup d'autres amateurs de notre histoire militaire locale ne le connaissent peut-être pas.

Je dois vous avouer que l'inclusion de ces textes dans ce magnifique blog qui ne demande qu'à prendre de l'extension, est pour moi un essai d'utilisation de ce moyen moderne ; veuillez m'excuser si des petits "machins" ternissent un peu mon travail.

Il y aura d'abord le texte en gothique allemand et ensuite la traduction.

 

ALLDS à Tournai-24.8.14 - Texte en allemand
Tournai-24.8.1914 - Traduction TEXTE ALLEMAND

 

22:17 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/06/2007

Cérémonie du drapeau éternel à Orroir Hommage aux fusillés d'Oostakker

Ce samedi 16 juin 2007 s'est tenue  pour la 28eme fois à Orroir la cérémonie du drapeau éternel initiée par notre Président Yvon Callaert.

DSCN29461

Outre l'hommage rendu aux cinq jeunes gens de la commune fusillés par les nazis à Oostakker en 1944 cette cérémonie se voulait un moment de souvenir et de recueillement à la mémoire de tous ceux qui se sont battus pour notre indépendance , notre liberté et notre dignité.

Devant une foule recueillie et émue, notre toujours vaillant Président Yvon Callaert a envoyé une fois de plus dans le ciel d'Orroir les trois couleurs nationales tandis que retentissait une vibrante Brabançonne remarquablement exécutée au clairon.

Dans son intervention le Bourgmestre de Mont de l'Enclus n'hésita pas à considérer comme une insulte à la mémoire de tous ceux qui se sont battus pour notre indépendance et notre liberté, l'attitude de ceux qui voudraient aujourd'hui la scission du pays.

De très nombreux drapeaux venus de tous le pays ( dont celui de la régionale de Gent de notre ami le commissaire Asselmans) étaient présents et la cérémonie était rehaussée par la présence de notre Président national Mr Germain Coelembier et de son épouse .

Notre Régionale était représentée par Mrs JM Delmotte, F Pirard, G Spriet, P Desauvage et JPh Pochart.

Un vin d'honneur offert par la commune de Mont de l'Enclus clôtura sympathiquement  la manifestation .

Nul n'insistera jamais assez, malgré le temps qui passe et qui éclaircit les rangs des témoins de cette époque, sur l'importance de participer à ces manifestations pour entretenir le devoir de mémoire et éviter que ne reviennent d'aussi sombres périodes...








             



16:57 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2007

Assemblée Générale nationale du 10 mars 2007

Afbeelding 039
L'assemblée générale nationale annuelle de notre société se tenait cette année à Destelbergen ( Gand ).

La Régionale du Tournaisis y était représentée par Mrs Jean-Marie Delmotte, Jean-Philippe Pochart et Christian Masy.

Ils ont pu apprécier la chaleur de l'accueil et la qualité de l'organisation mise en place par la dynamique équipe du Président régional , le commissaire divisionnaire Yves Asselman. Des projets d'activités en commun ont été évoqués ( croisière de Gent à Tournai sur l'Escaut ?) et en tout état de cause la convivialité était au rendez-vous.

Afbeelding 046

Afbeelding 073

Afbeelding 015

Afbeelding 022

 


 

 

Afbeelding 075

Afbeelding 099

 

Afbeelding 100

 

Afbeelding 061

 

Afbeelding 004

 Afbeelding 011

 Afbeelding 013



Afbeelding 031

Afbeelding 086


IMG_1795

IMG_1818

IMG_1833









16:23 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/05/2007

les décorations sociétaires décernées par la SRPMDB

Klik op de afbeelding om de link te volgenKlik op de afbeelding om de link te volgen

 

 Médailles de la Belgique courronnée ( Or, argent et bronze )

 

Klik op de afbeelding om de link te volgenKlik op de afbeelding om de link te volgenKlik op de afbeelding om de link te volgen

 

Ordre de la Croix Belge

( grades de chevalier, officier, commandeur, grand officier, grand croix)

 

 

Klik op de afbeelding om de link te volgen

 

Palmes philanthropiques

( or , argent et bronze )

Foto

17:40 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

11/05/2007

un tournaisien administrateur national !

Nous avons le plaisir de vous informer que notre ami Christian MASY, déjà administrateur régional, vient d'être promu au titre d'administrateur national.

Il siègera donc chaque mois à Bruxelles au comité national et y représentera la dynamique régionale du Tournaisis.

Nous lui adressons nos plus vives félicitations et lui souhaitons un long et fructueux mandat .

TOURNAI - MEDLL. DECORES - 6 nov.2004 065

Klik op de afbeelding om de link te volgen la caserne des grenadiers, rue des petits carmes à Bruxelles,   où se trouve actuellement le Club Prince Albert, lieu de réunion de notre comité national  

               

16:44 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/05/2007

L'ORDRE DE LA COURONNE

L'Ordre de la Couronne

5 classes, 2 palmes et 3 médailles

Cet ordre fut établi, en 1897, par le Roi Léopold II, de nouveau en sa capacité de Roi-Souverain du Congo Indépendent et, en 1908, fut incorporé dans l'ensemble des décorations belges comme un ordre colonial. L'Ordre de la Couronne est attribué pour des mérites importants artistiques, littéraires ou scientifiques, dans la sphère des intérêts commerciaux et industriels ou pour des services rendus au pays ou en Afrique. Les mêmes insignes et variations en ruban que pour l'Ordre de Léopold I sont applicables à cet Ordre. Sous-officiers et soldats, fonctionnaires ou civils de rang "bas" reçoivent des Palmes dans un système de classes qui se compose ainsi :

Grand cross set

Grand Officer

Grand CroixGrand-Officier

Commander, obverse Commander, reverse

Officer Officer with crossed swords

Commandeur (avers & revers)

Officier (avec glaives)

Knight obverse, with crossed swords Knight

Gold Palms

Chevalier

Palmes d'or

Silver Palms

Gold medal

Palmes d'argent

Medailles : or (photo), argent et bronze

17:43 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

L'ORDRE DE LEOPOLD

L'Ordre de Léopold I

5 classes, en une division militaire, civile et maritime


L'Ordre de Leopold I est le premier ordre de chevalerie en Belgique, aussi bien en importance qu'en date de fondation. Etabli en 1832 (arrêtés du 11 juillet et 3 août), cet ordre est remis à ceux qui, ayant une certaine position dans la vie, ont fait une longue carrière ou pour un mérite exceptionnel. En pratique ce sont les années de service qui sont ainsi récompensées, 5 ans après l'obtention de l'Ordre de la Couronne.

Quelques exemples : les officiers des forces armées belges reçoivent en général la croix de chevalier après 20 ans de service et 5 ans après avoir obtenu la croix de chevalier dans l'Ordre de la Couronne. Des fonctionnaires supérieurs obtiennent leur décoration après entre 10 et 20 ans de service, de nouveau après avoir obtenu l'Ordre de la Couronne 5 ans auparavant. Une promotion dans l'Ordre est obtenue après une période supplémentaire de 10 ans (donc également précédée d'une promotion dans l'Ordre de la Couronne 5 ans plus tôt). Des personnes qui ne sont pas directement liées à l'état, p.ex. des médecins, des ingénieurs, des avocats, des directeurs de firmes ou d'organisations importantes, des artistes etc., peuvent également obtenir l'Ordre de Léopold I.

Le bijou de l'ordre porte au verso deux fois les lettres "LR" (Léopold Rex) entrelacées. L'avers a, dans le cercle entourant le médaillon de la croix, la devise belge : ou bien la devise bilingue "EENDRACHT MAAKT MACHT - L'UNION FAIT LA FORCE" ou bien, pour la version avant 1951, la devise uniquement en français. Le ruban peut porter un nombre d'insignes : des palmes, glaives croisés (voir également les décorations belges de la 1ière Guerre Mondiale), des étoiles en vermeil ou argent. Ces insignes indiquent pour la plupart l'obtien de la décoration pour un acte de mérite en temps de guerre, tout comme les décorations avec rayure ou lisérés d'or (voir également les décorations belges de la 1e et de la 2e Guerre Mondiale).

La division militaire de l'Ordre porte deux glaives croisés placés entre la branche supérieure de la croix et la base de la couronne royale, la (rare) division maritime a deux ancres placées au même endroit. Chaque division comporte les classes suivantes :

Grand Cordon - Grand-Officier - Commandeur - Officier - Chevalier

Grand Cordon sash and badge military

Grand Cordon (division militaire)

Grand Cordon, maritime, breast star

Grand Cordon (plaque division maritime)

Grand Officer, military

Grand Officer, civil

Grand-Officier (division militaire)

Grand-Officier (division civile)

Commander militaryCommander maritimeCommander, obverse

Commander, reverse

Commandeur (division militaire)Commandeur (division maritime)Commandeur (division civile, avers & revers)

Officer

Officier (avers, division militaire, avec glaives croisés sur le ruban)

Knight with swords Knight

Chevalier (avers, div. militaire avec glaives - revers, div. civile)

 www.klm-mra.be/klm-new/vizier_cibles/36/cibles36.pdf

 

17:38 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Les médaillés et décorés reçoivent et honorent un pilote américain

DHInSociété
Ajouter à mon tiroir Ajouter à mon tiroir   Imprimer Imprimer   Envoyer à un ami Envoyer

Le retour d'un pilote US (08/05/2005)

Le 28 janvier 1945, son avion s'était écrasé à Kain. A 84 ans, le vétéran a reçu une décoration

TOURNAI La visite de Lyle Graesser est due à des souvenirs d'enfance. Jacques De Ceuninck avait 7 ans en 1945 et il vivait à Warchin. Un jour de janvier, il a aperçu un aviateur US au bout de son parachute après le crash d'une forteresse volante. Inspecteur de police à la retraite et historien amateur, Jacques De Ceuninck va mener l'enquête pour retrouver son soldat.

Technologie oblige, sa recherche passe par Internet et l'USAAF Veterans. Une réponse viendra du Missouri. Le fils d'un des aviateurs rescapés a reconnu la mésaventure qui était arrivée à son père 60 ans plus tôt. C'est ainsi que Lyle Graesser, 84 ans, agriculteur à Crane Missouri et vétéran du 95th Bomber Group, 335th Bomber Squadron, a fait le déplacement jusqu'à Tournai où il a été reçu avec tous les honneurs. La journée d'hier a été particulièrement chargée et émouvante pour l'octogénaire, toujours bien conservé. Il a été reçu par la Société royale philanthropique des médaillés et décorés de Belgique qui lui a remis le brevet des palmes philanthropiques de bronze ainsi qu'un diplôme d'honneur de la régionale portant la mention As sign of gratitude.

L'après-midi a été consacrée à parcourir les différents sites d'atterrissage des autres membres d'équipage pour arriver près de l'église de Kain où l'avion s'est écrasé, coûtant la vie aux lieutenants Robert Mercer et Charles Taylor. Le 28 janvier 1945, c'est la 269e mission du 95th Bomber Group de l'aviation américain basé en Grande-Bretagne. L'objectif du jour était le bombardement de la zone industrielle de Duisbourg, en Allemagne. Lors de l'attaque, le B-17G sera touché par la défense anti-aérienne. L'avion tente de revenir mais il perd de plus en plus de hauteur. «Très près de la zone à l'est de Tournai, brusquement, toute l'aile gauche s'enflamme. L'appareil n'est presque plus manoeuvrable. C'est fini. Le pilote donne l'ordre à l'équipage de sauter. Cela se fait en extrême urgence et les membres d'équipage commencent à se poser à Tournai, à Warchin et à la limite de Tournai-Kain», explique Jacques De Ceuninck qui planche sur un ouvrage consacré à cet épisode.

Sophie Deghilage

© La Dernière Heure 2005 --- QUELOUES PHOTOS DE CES JOURNEES DONT CELLES  DE LA RECEPTION PAR NOTRE REGIONALE DES MEDAILLES ET DECORES -TOURNAISIS ET ENVIRONS    Photos : J.DCK "La Lorgnette"

 DSC03292

Un des extraits de la presse locale annonçant cet incroyable retour sur place de ce maintenant octogénaire américain

DSC03288

De gauche à droite : LYLE GRAESSER qui se posa en parachute sur un toit à Tournai, angle rue de la Culture et rue Aimable Dutrieux - sa belle-fille et son époux Lyle Graesser Junior

DSC03293

Notre Président YVON CALLAERT lors du discours de bienvenue à nos hôtes américains - à gauche : Guy SPRIET - à droite de profil : Le Président national Germain COELEMBIER et notre secrétaire-trésorier Jean-Marie DELMOTTE en arrière-plan

DSC03303

Mme Lyle Graesser Junior, Lyle Graesser Junior, Mme Pirard, le héros du jour LYLE GRAESSER et notre Vice-président Chancelier Félicien PIRARD

DSC03307

Mme Yvon CALLAERT - LYLE GRAESSER, opérateur-radio du B-17G et notre  Président YVON CALLAERT
DSC03323
Le lieu du crash du 28 janvier 1945 : terrain de tennis actuel et environs

17:24 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/05/2007

Le comité de notre régionale

AG_provinciale_003
Le président  fondateur Yvon Callaert (+ 2007 )

 TOURNAI - MEDLL. DECORES - 6 nov.2004 065

Le Président Chr. Masy


Président : Christian Masy
Vice Président  : Félicien Pirard
Vice Président : JeanPhilippe POCHART
Secrétaire-Trésorier : Jean-Marie Delmotte
Administrateurs :
Richard Scyeur
André Lebailly
Jacques De Ceuninck
Guy Spriet
Daniel Lecrit
Dominique Debrauwere
Pol Geets
Patrick Bulion 
administrateur honoraire :
Mme Monique Monart 
adresse de contact   327 rue Machin 7531 Havinnes
téléphone 069 / 54 83 04
compte bancaire 000-1309038-23

Conseil d’administration de la Régionale du Tournaisis – 2008

Président régional            Masy Christian   

 8 Rue Massenet   7500  Tournai   069 84 10 67       

Vice-président  et chancelier          Pirard Félicien            Chaussée Montgoméry 43       7611      La Glanerie        069 64 88 30
                                                          

Vice-Président            Pochart Jean-Philippe

  Rue Childéric 47    7500 Tournai    069 76 66 08

Secrétaire-Trésorier  Delmotte Jean-Marie 

Rue Machin 327  7531  Havinnes  069 54 83 04

Administratrice honoraire Madame Monique Callaert-Monart

Porte-drapeaux et administrateurs                                        

 Spriet Guy  Résidence Vert Marais 25 à 7540 Kain

Geets Pol

           

Administrateurs régionaux    

Lebailly André         rue Duquesnoy 7500 Tournai   

Responsable du protocole et des relations avec les autorités civiles.

Scyeur Richard,             Rue du Nord 37            7500 Tournai

Responsable du protocole et des relations avec les autorités militaires.

Debrauwere Dominique

Lecrit Daniel

Bulion Patrick     0476 568422

De Ceuninck Jacques  administrateur et  Secrétaire de rédaction de la revue ‘La Lorgnette’

Résidence des Peupliers 66 à 7500 Tournai            069 21 03 77

Adresse courriel            MDBTournai@hotmail.com

Adresse du blog   http://medaillesdutournaisis.skynetblogs.be

4fe979b4-0cec-4662-9456-0c35cb2c2369.thumb

08:40 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/05/2007

Les médaillés du Tournaisis au Parlement

Le samedi 21 avril dernier une importante délégation de notre régionale a fait le déplacement de Bruxelles afin de visiter le parlement et d'en découvrir toutes les installations et salles de séances sous la férule d'un guide particulièrement érudit et doté d'un sens de l'humour bien agréable.

Au fil de ses anecdotes les membres ont pu découvrir le fonctionnement et l'histoire de nos institutions parlementaires.

La députée tournaisienne Marie-Christine Marghem nous a rejoints en cours de visite pour nous expliquer très concrètement le travail que réalisent les parlementaires.

Cette visite s'est, comme toujours, terminée dans la bonne humeur et la convivialité d'un repas particulièrement délicieux et raffiné .

medium_15562353

medium_15562115

medium_15562268

medium_15562388

medium_15562791

medium_15562855

medium_15562462

medium_15562898

16:35 Écrit par SRPMDB dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |